Philippe Espitalier-Noël,
Chief Executive Officer de Rogers

Bel Ombre, terre d’avenir

C’est un territoire unique taillé dans le relief sud de l’île. Bel Ombre est à la fois un lieu d’histoire et un tremplin vers l’avenir. D’une vocation purement agricole il y a encore quelques années, cette région s’est éveillée pour se découvrir de nouvelles visées. Après une première phase de développement, elle s’apprête à passer un nouveau cap, fixé à l’horizon 2030.

Dans les années 1970, lorsque le domaine – aujourd’hui connu comme Heritage Bel Ombre – passait sous le contrôle de Rogers, Amédée Maingard, le P.-D.G. d’alors, en avait perçu le potentiel. Bel Ombre avait tout d’une destination touristique. Cette idée, cependant, ne se matérialiserait que quelques décennies plus tard, lorsque le sucre perdrait de sa superbe.

Il y a une quinzaine d’années, sous l’impulsion des projets portés par Rogers, la région s’est métamorphosée, et rend justice à cette terre d’abondance. Sans perdre ni son âme ni sa beauté naturelle, elle est aujourd’hui une région attractive qui nourrit de belles ambitions.

De nouveaux chantiers s’ouvrent. Un second parcours
de golf de 18 trous, de nouvelles offres d’hébergement et d’hôtellerie ou encore de nouvelles attractions viendront compléter le bouquet d’émotions et d’expériences qu’offre déjà Bel Ombre.

Au-delà d’un tourisme de prestige, la région se voit en modèle de tourisme responsable, replaçant l’homme au cœur d’une flore et d’une faune parmi les mieux préservées de l’île. Un modèle qui concilie exigences économiques et considérations environnementales et sociales.

Pour Heritage Bel Ombre, c’est une nouvelle page que l’on s’apprête à écrire, avec un rôle
clé pour ce joyau qu’est Heritage Le Château. Ce patrimoine, datant du xixe siècle, est au centre du domaine qui a toujours eu pour ambition d’être un exemple de développement intégré construit sur une approche holistique.

C’est d’ailleurs dans la même mouvance que nous nous sommes engagés dans la voie de l’agriculture raisonnée, en prélude à la diversification agricole devenue nécessaire dans la région. C’est dans ce même dessein que nous explorons les multiples voies du tourisme vert sur le domaine, et que nous y découvrons là, au fil de notre aventure, les moyens de valoriser le patrimoine que nous avons reçu en héritage. C’est aussi pour faire vivre la notion de développement durable que nous nous attelons à favoriser l’intégration des communautés avoisinantes tout en œuvrant à améliorer leur qualité de vie.

Cette vision, tournée vers 2030, est pour Rogers une ambition assumée pour laquelle nous employons toutes nos compétences et notre savoir-faire tout en puisant nos idées des tendances internationales capables de nous offrir de nouvelles perspectives. Comme tous nos projets, celui de Bel Ombre tire sa raison d’être d’une conviction de développement s’inscrivant en harmonie avec la nature et la préservation de l’île dans la durée.

 

 

 

Sans perdre ni son âme ni sa beauté naturelle, Bel Ombre est aujourd’hui une région attractive qui nourrit de belles ambitions.

Défilement vers le haut