À Bel Ombre, la nature est reine et la vie prospère. Fière de son histoire et de ses valeurs autant que de ses ambitions et de ses engagements, la région se réinvente sous la forme d’une marque territoriale : “Lamer. Later. Lavi.” Comme un hommage vibrant à ses richesses.

Un patrimoine naturel immense

Un lagon synonyme de préservation, pour lequel toutes ses parties prenantes ont uni leurs forces. Des terres de légende, accueillant une faune et une flore endémiques rares, une forêt protégée par le programme L’Homme et la biosphère par l’UNESCO et un riche terroir. Des villages accueillants, empreints d’authenticité et parsemés d’histoires, où le partage et la simplicité sont érigés en art de vivre. Bel Ombre. Le symbole de la vie sous toutes ses formes.

Ce paradis terrestre, pour mériter son nom, s’efforce de préserver et mettre en valeur toute sa beauté naturelle et son hospitalité en créant un modèle de territoire résilient, inclusif, où le bonheur local compte avant tout. Fort de cette volonté et d’un patrimoine à la valeur extraordinaire, il se dote d’une nouvelle identité territoriale pour souligner ses engagements.

Un territoire où la nature et les hommes prospèrent

“Lamer. Later. Lavi.” Un manifeste en trois mots qui unit les éléments-clés de ce territoire, immuables, indissociables, sur lesquels tous les efforts sont concentrés.

Avec un but : porter le développement d’une nouvelle terre promise, à la pointe en matière de développement durable et inclusif, ouvrant la voie à un avenir plus pérenne pour Maurice.

Cette promesse, exprimée en créole mauricien, est synonyme de l’authenticité de la région de Bel Ombre. Faite à ceux qui y vivent comme à ceux qui le découvrent, elle invite chacun à repenser son rapport à la nature, au monde qui l’entoure : sur un territoire où la vie bat son plein, comment rendre les activités humaines plus respectueuses et diminuer notre empreinte écologique ?

Une marque multidimensionnelle

Point de départ et destination d’un parcours de développement durable et d’une cohésion sociale, à la manière d’un cercle vertueux, la marque : “Bel Ombre. Lamer. Later. Lavi.” a été pensée avec différents objectifs : celui, nécessaire, de sensibiliser et conscientiser la population aux enjeux environnementaux de l’île ; mais aussi, et surtout, celui de réinventer le tourisme en créant un nouveau rapport à la nature et aux communautés de ce territoire, tout en soulignant son originalité, sa riche histoire et son authenticité.

Pour passer du concept à la réalité, la marque territoriale entreprend différents axes :

  • L’axe durable. L’engagement de faire de Bel Ombre une destination à empreinte carbone neutre est une ambition pensée à long terme et sur laquelle les équipes opérationnelles du groupe Rogers s’orientent déjà. Parmi les actions initiées, on pense notamment à la valorisation du terroir local dans l’offre culinaire des hôtels du domaine, à l’obtention de certifications en phase avec une île plus responsable, telles que la certification GEO (Golf Environment Organization) pour le futur La Réserve Golf Course ou l’écolabel Green Key pour les établissements Heritage Resorts, ou encore à la mise en place d’une économie circulaire repensant jusqu’à la gestion des déchets produits sur le territoire. Ces actions, ainsi qu’une compensation des émissions de CO2 à travers l’achat de crédit carbone, ont permis à Heritage Resorts de proposer, dès octobre 2021, des séjours neutres en carbone.
  • L’axe social. La sensibilisation autant que le bien vivre ensemble sont au cœur des préoccupations de la marque territoriale. Une offre “edutainment” – soit l’éducation par le jeu – à grande échelle est ainsi en cours de création pour présenter la biodiversité de la région et alerter les Mauriciens comme les touristes sur son importance. En parallèle, l’Heritage Academy poursuit son programme de formation conçu pour bénéficier à la région en formant sa population aux métiers de l’hôtellerie.
  • L’axe culturel. La valorisation de la culture de la région et des valeurs de ses communautés est l’essence même de la marque territoriale. Le Musée World of Seashells, avec ses 8 000 espèces de coquillages issus de la collection privée de M. Le Court de Billot, son Château rénové en 2017 ou encore les événements “Summer Vibes” créés en 2020 et qui devraient se poursuivre en 2021, ont tous vocation à faire vivre pleinement la culture pour l’ancrer dans l’image de la destination. 

Un projet passionnant, ambitieux, qui repose sur toutes les forces vives du groupe et fera demain de Bel Ombre un modèle de développement durable pour le reste de l’île.

Seuls 2 % de la forêt endémique existent encore à ce jour à Maurice – dont la majeure partie se situe sur les terres de Bel Ombre. Cette forêt sauvage abrite notamment 180 plantes à fleurs endémiques. Un héritage précieux que les acteurs du groupe Rogers s’efforcent de préserver et restaurer, tout en sensibilisant sur l’importance cruciale de cet écosystème.
Défilement vers le haut