Le Domaine de Bel Ombre est un atout indéniable pour Rogers, dont la philosophie de développement pour la région demeure centrée sur les loisirs et la qualité de l’environnement, en cohérence avec les forces de la nature. S’appuyant sur son glorieux passé, le Domaine est en train de se façonner un avenir plus durable.

photos : csbo | rogers image bank

En une quinzaine d’années, le Domaine de In some fifteen years, the Domaine de Bel Ombre Bel Ombre s’est transformé en une destination touristique unique qui attire plus de 50 000 visiteurs chaque année. L’un des principaux attraits pour les visiteurs demeure le patrimoine naturel de la région.

Pour en valoriser davantage les atouts, Rogers s’est doté d’un plan triennal exprimant une vision de développement économique, environnemental, social et culturel claire et audacieuse, qui repose sur une mise en œuvre coordonnée et intégrée d’actions concrètes. Ce projet ambitieux permettra de façonner un avenir plus durable en créant une expérience client unique et distinctive.

Ce développement s’appuiera sur une approche synergique et intégrée de la planification, de la gestion et de la promotion de l’environnement terrestre et marin du Domaine de Bel Ombre pour garantir un équilibre entre conservation des ressources naturelles et impact des activités humaines.

HISTOIRE, PATRIMOINE ET BIODIVERSITÉ

Un aspect essentiel du projet sera la valorisation de l’histoire, du patrimoine et de la biodiversité du Domaine de Bel Ombre. La Place du Moulin, aménagée sur les vestiges d’une ancienne usine sucrière, sera transformée en Cœur du Domaine. Ce sera le point de départ d’une visite ludique, pédagogique et interactive proposée par un Interactive Land & Marine Resource Centre, qui constituera la pierre angulaire du plan de développement (voir également p.94).

Des sentiers seront aussi tracés le long des rives de la rivière Citronniers pour une immersion totale dans la beauté naturelle des alentours. Un centre polyvalent offrira également diverses installations pour l’expression artistique et culturelle.

La création d’une Place du Village est destinée à mettre en valeur la richesse et la diversité du patrimoine culturel de l’île Maurice. Les visiteurs pourront s’imprégner du style typique d’une place de village d’antan avec des lieux de culte, une taverne traditionnelle et un bazar. Le lieu servira en outre de vitrine pour l’artisanat et les métiers traditionnels.

Le cachet historique du Château de Bel Ombre, élégante bâtisse érigée vers la fin du XIXe siècle, sera rehaussé. Parmi ses nouvelles attractions figure un musée du coquillage, qui regroupera des milliers de spécimens provenant de divers endroits du monde, recueillis par des générations de collectionneurs. Son charmant jardin à la française sera également embelli, avec l’ajout de sentiers de randonnée et d’un potager.

DIVERSIFICATION DE L’HÉBERGEMENT ET DES EXPÉRIENCES

Afin de diversifier davantage l’offre d’hébergement et les expériences touristiques proposées aux visiteurs, Rogers compte rénover les installations existantes – la rénovation d’Heritage Le Telfair Golf & Spa Resort a déjà été annoncée pour 2017 – et introduire de nouvelles options uniques qui contribueront au caractère distinctif du le Domaine de Bel Ombre.

Pour un séjour encore plus authentique au plus près de la nature, un éco-lodge et une expérience de camping sous tente seront disponibles au cœur du sanctuaire naturel de Frédérica. Les visiteurs pourront également goûter aux joies du plein air en pique-niquant dans le Domaine, en découvrir toute la beauté à bord d’un véhicule à ciel ouvert, ou encore piquer une tête dans les eaux fraîches et claires de bassins de rivière.

La certification de labels écologiques reconnus internationalement sera recherchée pour toutes ces activités.

DÉVELOPPEMENT ÉCOSENSIBLE

Fort du succès de l’Heritage Golf Club et du programme résidentiel de luxe de Villas Valriche, Rogers, à travers ses filiales, prévoit d’aménager un deuxième parcours de golf et un nouveau projet immobilier sur le Domaine de Bel Ombre. Tirant parti d’un paysage littoral unique, avec des vues enivrantes de magnifiques jardins, ces développements appliqueront des critères de durabilité et s’intégreront harmonieusement dans l’environnement du Domaine.

Rogers a constamment prôné un dialogue ouvert avec les différents intervenants et l’intégration socio-économique des populations locales. Les développements agricoles, touristiques et immobiliers ont jusqu’ici généré quelque 1 500 emplois, dont presque la moitié ont bénéficié aux habitants de la région. Les activités de loisirs qui seront déployées sur les trois prochaines années contribueront à consolider le tissu économique tout en favorisant la préservation de l’environnement, avec un accent spécial sur la création d’emplois « verts ».

La poursuite d’une action concertée permettra de continuer à inventer ensemble le futur du Domaine de Bel Ombre.

GESTION INTÉGRÉE

La mise en place du plan de développement triennal du Domaine de Bel Ombre sera accompagnée d’une série de mesures visant à enrichir l’expérience des visiteurs tout en garantissant la conservation de la riche biodiversité de la région. Un plan de gestion du lagon servira de schéma directeur pour la gestion et la restauration de l'environnement marin, en consultation et en collaboration avec des biologistes marins, les hôteliers et d’autres intervenants. Parmi les mesures préconisées figurent de meilleures pratiques d’ancrage, le contrôle des activités motorisées, la création d’aires de plongée balisées, l’élaboration d’un guide du lagon qui sera placé dans les chambres d’hôtel, ainsi que des activités de sensibilisation et de formation pour les exploitants de bateaux et leur personnel. Au niveau de la biodiversité terrestre, les initiatives de conservation incluent l’aménagement de sentiers naturels, d’un corridor de biodiversité le long du cours et de l’estuaire de la rivière Citronniers, un arboretum d’arbres indigènes, l’arrachage d’espèces envahissantes pour permettre l’épanouissement des écosystèmes riverains indigènes, ainsi que l’extension des zones de mangrove existantes.

Défilement vers le haut