Heritage Golf Club accueillait en juillet dernier une quarantaine de jeunes venus goûter aux joies de la petite balle blanche. Une journée d’initiation dans le cadre de Golf for all, un programme sponsorisé par Rogers et Rogers Capital pour démocratiser ce sport. En coach, Pierre Pellegrin, l’espoir du golf mauricien.

Le Royal and Ancient Golf Club, célèbre club écossais, fournit le matériel, Rogers Capital habille et les directeurs des clubs mauriciens mettent à disposition leurs coaches : c’est le principe de « Golf for all ». Depuis trois ans, ce programme permet d’ouvrir ce sport à tous. Chaque semaine, des ados de 11 à 14 ans ont l’opportunité de s’initier dans leur école respective (Anahita, Mont Choisy, Avalon, Heritage). Ce mercredi-là, un Golf clinic dispensé par Pierre Pellegrin, l’étoile montante du golf mauricien (lire par ailleurs), rassemble une quarantaine d’élèves sur le parcours de Bel Ombre.

Avec ténacité, les jeunes s’appliquent pour envoyer la balle jusqu’aux frontières du parc. Loïc, 11 ans, me confie : « J’aimerais bien devenir joueur professionnel ». Il putte depuis deux ans grâce au programme. Un peu plus loin, Gitika et Koossoom prennent, avant chaque frappe, tout le temps nécessaire pour ajuster leur position afin d’atteindre la perfection. Cela leur réussit bien car les envois sont impeccablement exécutés. Quel professionnalisme dans l’application ! L’une pratique depuis plus d’un an et demi et l’autre a commencé en début d’année.

« Il faut de la volonté pour se concentrer et taper la balle encore et encore jusqu’à ce que le mouvement soit parfait et que la petite balle arrive dans le trou ; et là, c’est le jackpot », partage Pierre, qui porte pour l’occasion les couleurs de Rogers, étant parrainé par le groupe depuis une année. Ce que démontrent nos jeunes performeurs ? Un beau départ empli de promesses…

Du foot au golf

C’était il y a cinq ans : Pierre Pellegrin, 15 ans, passait du ballon rond au golf. Trois ans plus tard, il obtenait la deuxième place au Rogers Indian Ocean Amateur Golf Open et, en octobre 2019 prenait une très belle première place au même tournoi.

Pierre poursuit sa formation à l’université The Golf School of Excellence, à Cape Town où, en 2018, il signait trois victoires en ligue Paul Mackenzie. Fin 2019, il sera diplômé et poursuivra son ascension tout en continuant à partager sa passion.

« Ce sport m’a apporté une hygiène de vie très stricte ; me lever tous les jours très tôt pour jouer est un privilège dont je ne me lasserai jamais ».

 

Défilement vers le haut