Sur la carte mondiale du golf, Maurice voit son index progresser. Avec ses huit 18 trous, ses cinq 9 trous et des compétitions pour pros et amateurs de plus en plus prisées dans des paysages exceptionnels, l’île tente de se hisser au rang des grandes destinations golfiques.

Maurice n’est pas la Floride, ni l’Espagne et encore moins le Royaume Uni. L’île partage toutefois quelques qualités avec ces terres de golf par excellence. D’abord le pays compte parmi les pionniers, avec en son sein, le plus ancien parcours de l’hémisphère sud. Ses parcours sont aussi réputés pour leur beauté incomparable. Enfin, les possibilités de pratiquer connaissent une croissance littéralement exponentielle.

Ainsi, s’il aura fallu attendre un siècle et demi pour qu’un deuxième 18 trous, le Legend à Belle Mare, rejoigne en 1994 son vénérable ancêtre du Mauritius Gymkhana Club, le rythme d’aménagement a considérablement augmenté. En moins de quinze ans, l’île s’est enrichie de six autres parcours capables d’accueillir des compétitions internationales et de quelques-uns plus courts.

Aujourd’hui, Maurice compte huit golfs de 18 trous et cinq de 9 trous. L’étalonnage des terrains les plus longs, qu’a effectué en début d’année une équipe de spécialistes dépêchés par la fédération française, a confirmé leur caractère exigeant. Avec une pente qui est partout supérieure, voire nettement supérieure, à 113. Quels que soient les départs, les golfs mauriciens confirment leur bon positionnement auprès de ceux et celles qui, même en vacances ou durant le week-end, n’aspirent pas au repos.

Ce niveau de qualité n’est pas dû au hasard. Pour les dessiner, les opérateurs ont fait appel à quelques grands noms de la discipline comme Ernie Els, Peter Allis et Bernhard Langer ou à des architectes reconnus comme Peter Matkovitch et Rydney Wrigh. Le résultat est généralement remarquable. De passage ou local, pro ou amateur, aucun joueur ne résiste au charme qu’offre le mariage heureux des magnifiques paysages naturels de l’île et ses parcours bien conçus. C’est notamment le cas du Heritage Golf Club. Les professionnels du tourisme golfique n’ont d’ailleurs pas attendu longtemps pour le classer parmi les meilleurs de la destination.

Heritage Golf Club, un Par 72 à part

Accolé aux deux hôtels Heritage Awali et Heritage Le Telfair ainsi qu’aux Villas Valriche, le magnifique parcours de golf 18 trous du groupe Veranda Leisure & Hospitality (VLH) s’étend sur 100 hectares. C’est l’œuvre de l’architecte Peter Matkovitch, de Peter Matkovitch & Hayes, société d’architectes sud-africains de renommée internationale.

Situé entre mer et collines, dans un paysage naturellement vallonné où s’entremêlent pièces d’eau, ruisseaux et arbres tropicaux, ce parcours de championnat (Par 72 de 6 498 mètres), à la fois technique et varié, procure à ses hôtes d’uniques moments d’émotion et de jeu d’exception.

Avec des greens bien défendus et un rough des plus « tough », il offre à chacun des joueurs un réel défi, l’incitant, quel que soit son niveau de compétence, à se surpasser dans son savoir-faire et son adresse.Les architectes ont intégré de façon optimale les deux cours d’eau qui traversent les fairways, créant ainsi des obstacles agrémentant la technicité du parcours tout en respectant l’harmonie et la quiétude des lieux. Savamment agencé autour du majestueux Château de Bel Ombre et ses jardins, le parcours est l’un des plus beaux de l’île avec une vue à couper le souffle sur le lagon du sud d’une part et sur les collines de la Réserve Naturelle de Frédérica d’autre part, offrant ainsi un panorama unique à chaque trou.

Il est composé de deux boucles de 9 trous. La boucle intérieure fait 3 201 mètres de long alors que le circuit extérieur atteint 3 297 mètres. Les quatre par 3 varient de 140 à 200 mètres, les dix par 4 de 320 à 430 mètres, les quatre par 5 de 490 à 520 mètres.

En plus du driving range et des zones de practice pour le jeu d’approche et le travail sur le green, situés près de l’arrivée, Heritage Golf Club propose aussi sur le même secteur un terrain d’entraînement de 9 trous par 3. Idéal pour passer un petit moment en famille, ce « pitch & put » très sympa convient tant aux joueurs débutants qu’aux golfeurs confirmés désirant se perfectionner, explique Steven Schearer, Directeur Général de Heritage Golf Club, ancien golfeur professionnel et membre de la prestigieuse PGA, l’association des Golfeurs professionnels qualifiés. Les golfeurs peuvent également concilier jeu et exercice physique soit en optant pour une voiturette ou en se laissant tenter par une marche à pied agréable au long du parcours. Des chariots et des caddies sont alors mis à leur disposition. D’autre part, les deux professionnels qualifiés du club proposent aux débutants des cours d’initiation grâce à l’utilisation de supports vidéo, entre autres.

Enfin, un restaurant ainsi qu’un bar, animés par un personnel attentionné, accueillent les joueuses et joueurs après une partie pour un moment de détente bien mérité. C’est aussi l’occasion de penser au prochain départ : sur le même parcours ou pas ? Pour répondre au désir de variété de leurs clients, l’Heritage Golf Club et d’autres golfs mauriciens ont compris qu’il ne fallait pas faire cavalier seul.

Un festival pour les amateurs

Le Heritage Golf Club, le Tamarina et celui de l’hôtel Paradis proposent des passeports permettant de jouer les trois parcours. Dans le même esprit, des tournois « itinérants » pour les pros et les amateurs voient le jour. Heritage Resorts s’associe aussi avec le Four Seasons Golf Club à Anahita, Le Touessrok à l’île aux Cerfs et Tamarina pour organiser le Mauritius Amateur Golf Festival, un nouveau grand concours amateur qui devrait se dérouler chaque année. Cette compétition unique permettra aux golfeurs amateurs le choix de jouer sur un ou plusieurs de quatre des meilleurs terrains de golf de l’île dans une seule compétition. La première édition a eu lieu du dimanche 9 au samedi 15 octobre 2011, sur 4 tours, le 11 à Tamarin et le 12 à Bel Ombre, pour ce qui concerne l’Ouest puis, pour l’Est, le 14 sur l’île aux Cerfs et le 15 à Anahita, où s’est aussi déroulée la remise des prix et une soirée de gala.

Ce festival a donné le coup d’envoi de la saison des tournois pro-am qui font la joie des pros européens et leurs élèves. Chaque année, en novembre et décembre, alors que les parcours européens sont embrumés voire impraticables, les golfs mauriciens, accessibles avec seulement deux petites heures de décalage horaire, se font un plaisir d’offrir leurs greens et leur soleil à des équipes mixtes, pour des compétitions sérieuses mais conviviales qui s’étalent sur près d’une semaine. Ainsi, cette année, la sixième édition du pro-am Heritage Air Mauritius est prévue du 26 novembre au 5 décembre. Avec l’étalonnage des parcours mauriciens et la mise en exploitation du logiciel ELKA, l’intérêt pour ces compétitions est appelé à s’accroître. Les cartes rendues par les joueurs peuvent désormais être exploitées pour le calcul de leur index ou handicap. Pour l’heure, cela concerne les joueurs qui pratiquent d’ordinaire sur des parcours au Maroc, en Suisse et en France, métropole et Réunion où est aussi exploité ce logiciel.

La mise en place de ce système, financé par l’Office de Tourisme mauricien, la Mauritius Tourism Promotion Authority valorise et crédibilise Maurice comme une destination golfique. En venant sur les parcours mauriciens décrocher ou améliorer leur handicap, les golfeurs européens les moins expérimentés peuvent obtenir un « sésame » pour accéder à ceux de leur pays de résidence.

Maurice n’est pas encore au niveau de la Floride, de l’Andalousie ou du Royaume Uni mais aujourd’hui le rêve de s’en approcher semble en passe de devenir réalité.

TOUS LES PARCOURS

Huit 18 trous

Cinq 9 trous

photos : rogers image bank | alexa gordon-gentil | manoj nawoor

Défilement vers le haut