Installés pour la première fois au Phoenix Mall en juillet 2018, les panneaux photovoltaïques sont aujourd’hui une réalité dans d’autres centres commerciaux d’Ascencia, dont Bagatelle Mall, Kendra et Les Allées. Résultat des courses : les malls de cette filiale de Rogers produisent environ 30 % de leur consommation d’électricité.

La démarche de carburer au solaire s’inscrit dans la stratégie d’Ascencia en faveur des énergies vertes. Objectif : réduire l’empreinte carbone de 400 tonnes d’équivalent CO2/an. Soit l’équivalent de 1 470 arbres plantés et 700 maisons construites pour des familles à revenus moyens. L’idée étant d’offrir aux clients de grands espaces de vie écologiques.

C’est un partenariat avec le fournisseur national d’électricité, le Central Electricity Board (CEB), qui a permis au pôle immobilier du groupe Rogers d’impulser ce cercle vertueux, via le Medium Scale Distributed Generator Scheme. Grâce à ce plan, les entreprises peuvent produire entre 50 kilowatts (kW) et 2 mégawatts (MW) d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables.

 

9278

modules déjà installés

Phoenix Mall a été le premier à s’équiper d’une ferme solaire. L’installation en toiture de 2 282 modules permet de couvrir près d’un tiers des besoins en électricité. Ce projet – Rs 55 millions d’investissement – a ensuite été dupliqué au Bagatelle Mall, qui dispose de loin de la plus grosse centrale photovoltaïque du groupe. Quelque 6 250 modules ont été installés pour une production maximale de 2 MW d’électricité.

30%

des besoins couverts par la filière solaire

La ferme photovoltaïque a été installée par EnVolt, la filiale du groupe ENL qui accompagne le groupe dans ce secteur. L’objectif est de permettre aux gros consommateurs d’électricité d’alléger leurs charges mensuelles tout en réduisant leur impact sur l’environnement. Mieux, elle s’engage à produire et fournir de l’électricité verte aux clients durant les heures d’ensoleillement, laissant le CEB prendre le relais la nuit.

Pour le moment, Ascencia est le plus gros client d’EnVolt, dont le directeur est Thierry Rey. Vivéa Business Park, qui héberge le quartier général d’ENL, est aussi preneur, tout comme tous les hôtels Beachcomber déjà certifiés Earth Check. Au cours des prochains mois, 14 installations du même type équiperont les bâtiments du groupe ENL. Elles mobiliseront un investissement de quelque Rs 220 millions.

Chez Ascencia, la mise en place d’une politique verte s’est imposée naturellement : l’opérateur de centres commerciaux n° 1 du pays étant un gros consommateur d’énergie. D’où ce vaste projet englobé dans un « Energy Efficiency Programme » développé par le groupe, qui vise à réduire la consommation d’électricité à travers une série d’initiatives engageantes.

Au-delà du solaire

L’énergie verte ne se limite pas au solaire. Elle prend plusieurs formes à l’instar du recyclage des déchets. Depuis 2018, 25 % des déchets des mall d’Ascencia ont été traités et l’objectif à court terme est de doubler ce ratio. Parallèlement, la consommation d’eau fait l’objet d’un suivi attentif, en atteignant jusqu’à 60 % d’eau recyclée. Autre initiative : celle portant sur la mise en place d’un Oil Audit Programme, dont l’objectif est de suivre les locataires sur leur consommation d’huile. Ce programme prévoit qu’Ascencia récupère 7 000 litres d’huile, soit 50 % de la consommation mensuelle des malls. Une entreprise la recyclera et lui donnera une nouvelle vie comme bio-carburant dans l’agriculture.

Défilement vers le haut